• ABOUT

    The Wishing Machine est l'alliance de Sophie Boss au chant et à l'écriture, The K à la création musicale et Nono La Mine au graphisme, trois artistes décidés à laisser libre cours à leurs envies et délires artistiques, embarqués dans une machine  qui vit le jour début 2013 et vouée à les emmener où bon leur semble. Un univers électro-graphique où il fait bon perdre ses repères, loin... le plus loin possible...

  • SOPHIE BOSS

    Sophie Boss a foulé sa première scène derrière un micro à 14 ans et n'a eu de cesse depuis de chanter pour diverses formations et projets (Les Enfoirés font leur cinéma, The Vision Bleak, Daniel Armand...) . Trouvant dans le chant un exutoire à ses émotions c'est dans la formation Dark Sanctuary qu'elle s'accomplit totalement en y étant auteur et chanteuse pendant 10 ans, de 2000 à 2010. Plusieurs albums et concerts en Europe jalonneront cette aventure gothico-atmosphérique intense et riche en création.

     

     L'orientation professionnelle de Sophie vers la photographie la détournera ensuite un temps de cette première passion pour finalement mieux y revenir grâce au trio The Wishing Machine en 2013, nouvelle décennie, nouveau style, nouveaux acolytes mais habitée par la même passion c'est avec sincérité qu'elle se lance dans cette nouvelle épopée électronique.

     

  • THE K

    On le dit fruit d’une manipulation cybergenetique, ce que l’on peut dire en tout cas c’est qu’il n’est pas un musicien comme les autres.

     

     Originellement guitariste, ce multi-instrumentiste toucha à tout les styles en y imposant chaque fois sa propre personnalité, il se retrouve très vite de l’autre coté, derrière la console de mixage et l’ordinateur, devient arrangeur-orchestrateur, et producteur sur de nombreux projets musicaux et audio-visuels.

     

     En 2003, il commence une collaboration avec le compositeur, plasticien américain Charlemagne Palestine, qui continue encore aujourd’hui.

     

     Avec Charlemagne, il côtoie les plus fameux festivals de musiques électroniques et concerts d'Avant Garde :  Rezonance à Rome, The Underground film festival de Lausane, Open Circuit au Pays Bas, parmi d'autre et à eu le plaisir de jouer à l'intérieur de la sculpture monumentale de Anish Kapour dans le cadre de l'exposition Monumenta au Grand Palais à Paris.

     

     Dans le même temps "the K" emmène hors des sentier battus ce petit instrument souvent sous-estimé aux capacités insoupçonnées : le ukulele. Il forme le duo U.K.E avec le percussionniste Josh et tourne en France, en Europe, aux État-Unis, au Canada et en Australie avec cette formule.

     

     Aujourd'hui, il laisse le ukulele de côté pour un temps, pour donner à sa créativité toute la lattitude possible, la musique électronique semble parfaite pour ça, the K explore le "Controllerism" ou comment utiliser les outils musicaux numériques en temps réel et live ! un nouvel instrument…

     

    The Wishing Machine lui ouvre de nouvelles portes.

  • NONO LA MINE

    Après des études de cinéma à l'université, Nono la mine se dirige vers les arts plastiques en se formant au dessin, au modelage, à la sculpture, à la peinture sans toutefois s'éloigner de l'image animée qu'elle continue d'explorer en réalisant des films d'animation en stop motion.

     

    Protéiforme l'artiste mène aussi des travaux dans le domaine de l'infographie (collages, retouches d'images, dessin assisté par ordinateur…) et complète ces acquis par une formation de photographe qui lui permet de capturer elle même la matière pour ces oeuvres numériques.

     

    Avec ce besoin incessant d'interroger différentes formes d'expression, Nono la Mine rejoint avec beaucoup d'enthousiasme le projet "The Wishing Machine" pour l'élaboration de l'univers graphique du groupe.

DESIGN BY NONO LA MINE